10 techniques à mettre en place dans son jardin afin de limiter les intrants chimiques et pourquoi pas, s’en passer!

2. La biodiversité :

La biodiversité est la diversité du vivant. La faune et aussi la flore en sont les composantes

Une grande biodiversité dans un jardin est une réponse aux populations envahissantes. Les auxiliaires (animaux prédateurs d’autres animaux) régulent le nombre d’espèces menaçantes pour les plantes. Pour cela, il faut favoriser la biodiversité végétale et la conduite de celle-ci. Laisser fleurir pour attirer les insectes pollinisateurs, mais aussi dans certains cas, ne pas laisser grainer pour éviter l’envahissement de plantes non désirables.

En fait, plus important est le nombre d’espèces végétales, plus le nombre d’espèces animales est grand. Mais il ne faut pas se laisser envahir par des plantes colonisatrices qui nuiraient au développement de la flore locale.

Comment favoriser la biodiversité ?

Pour favoriser la biodiversité végétale dans son jardin, il suffit de garder le plus possible d’espèces sauvages mais aussi de planter un grand nombre d’espèces différentes. Par exemple, préférez une haie variée (avec arbustes à fleurs, caducs ou persistants) à une haie monovariétale. Laissez aussi pousser quelques herbes folles et augmenter le choix des légumes au potager et des fleurs dans les massifs…

Pour favoriser la biodiversité animale, installez des plantes mellifères, à pollen et nectar, ainsi que des végétaux à bois creux et des nichoirs afin de servir d’abri. Vous installerez aussi dans un coin du jardin, un tas de feuille, un tas de bois et un autre de pierre. Nombreux sont les animaux qui hivernent dans ces niches.

Quelques familles de plantes mellifères :

  • Apiacées : aneth, carotte, coriandre, panais
  • Asteracées : camomille, soucis, pâquerette, pissenlit
  • Lamiacées : thym, hysope, lavande, romarin
  • Araliacées : lierre

Plantes à bois creux ou à moelle : Deutzia, sureau, forsythia, buddleia, bambou, ronce, framboisier, roseau, canne de Provence.

1. la plante adaptée à son milieu

2. La biodiversité

3. la fertilité du sol

4. La gestion de l’arrosage

5. le paillage

6. La gestion des plantes envahissantes

7. les bons gestes aux bons moments

8. Le bon outil, adapté, entretenu

9. Les plantes compagnes

10. La rotation des cultures : 2 ans de vacances !

Conclusion

la beauté de la flore sauvage accueillante

zygène sur scabieuse

zygène sur scabieuse