L’hiver à causé quelques dégâts sur les oliviers.  Certains ne s’en remettront pas. Et d’autres arbres affaiblis sont sujets à une attaque d’un scolyte appelé le Neiroun de l’olivier ( phlaeotritus scarabeoïdes ). L’attaque peut se produire aussi lors de la transplantation d’un olivier, ce dernier supportant un stress donc un affaiblissement.

On remarque sur les branches et troncs atteints par le Neiroun de l’olivier, de petits amas de sciure blanche. En coupant l’écorce apparaît une petite galerie et un ou plusieurs minuscules petits insectes noirs.

La sanction est immédiate. Coupe des branches atteintes (voire du tronc) et au feu ! Une application d’engrais azoté aide l’arbre à repartir. Il n’existe pas de produits homologués pour lutter contre ce parasite. Faites suivre cette info aux jardiniers qui ont un ou plusieurs oliviers dans leur jardin.

Neiroun sur olivierNeiroun sur olivierNeiroun sur olivier