Voici un mail de Dominique Soltner, donnant son expérience.

« Cher Daniel, votre dernier mail avec liste de vos articles récents a résonné sur mon Mac alors que je m’apprêtais à reprendre, après l’été, les contacts avec de nombreuses revues pour la promotion de mon GUIDE DU NOUVEAU JARDINAGE SANS TRAVAIL DU SOL. Alors ce petit mail d’aujourd’hui en deux parties :

LES FRAMBOISIERS.  Voici une expérience, dont j’ai en photo toutes les étapes, sous le titre : “Après les framboisiers”.
Comparant deux belles plates-bandes de framboisiers, l’une remontante, l’autre non, j’ai décidé d’abandonner les non-remontants : les remontants produisent autant mais infiniment plus (…)

En août 2008 nous fauchons donc à la base les non remontants, à la débroussailleuse, et laissons cette masse ligneuse sur place (plate-bande de 15×1,30 m). Nous écrasons par passage du microtracteur.
Nous ajoutons en octobre-novembre une forte couche de vieux foin puis de feuilles mortes. Passe l’hiver.
Au printemps la décomposition de l’ensemble a été telle qu’il est facile d’ouvrir des trous de plantation pour des tomates. Quelques rares repousses sont facilement enlevées, mais dans l’ensemble, les framboisier n’ont pas aimé et n’insistent pas.

Résultat : jamais je n’avais utilisé si peu d’arrosage. Pratiquement rien jusqu’en juillet. Récolte magnifique.  Ensuite, la sécheresse 2009 ayant été forte chez nous, avec absence totale d’orage, j’installe un goutte à goutte, mais avec parcimonie.

Explication supposée : l’effet lignine. Cette masse ligneuse au contact du sol s’apparente au brf, dont les utilisateurs soulignent tous qu’il génère un humus tel qu’il augmente beaucoup la rétention d’eau. Pas étonnant puisque la lignine est le composant de base de l’humus stable.

Après ces tomates, le mulch ayant pratiquement disparu, j’étendrai à nouveau le mulch d’automne habituel à base principalement de feuilles mortes.

Je mettrai bientôt en ligne cette expérience sur www.agriculture-de-conservation.com, qui veut bien me confier un espace “jardin TCS”(…)

A bientôt, et je continue à visiter la liste des articles dont, pour l’instant, je n’ai lu que le sujet framboisiers. J’y cours !

Très cordialement.  Dominique Soltner »

Merci à Dominique Soltner pour son retour d’expérience. Si vous désirez vous procurer son dernier livre, cliquez sur l’image ci-dessous 😉

guide-nouveau-jardinage