Question d’une internaute : qu’elle est la différence entre un jardinage au naturel et un jardinage bio ?

Si la différence est subtile, elle existe.

J’ai rencontré des jardiniers qui se disent bio, comprendre “utiliser que des produits acceptés en culture biologique pour traiter ou fertiliser le jardin”. Par exemple : lors d’une attaque de pucerons, je n’emploie que du savon noir, ou un insecticide à base de pyrèthre…

Même si les produits employés sont labellisés AB, ils ne sont pas sans danger puisqu’ils ont un pouvoir destructeur.

Le jardinage au naturel, c’est vivre avec les cycles : saisons, invasions, cultures, etc. Prenons l’exemple de l’attaque du puceron sur les fèves ou les rosiers.

  • Premier cas du “jardinage bio“, je pulvérise mes plantes attaquées avec un produit homologué AB.
  • Deuxième cas du “jardinage au naturel“, je laisse venir les auxiliaires qui auront de quoi manger et donc pourront se reproduire. Il faut s’armer de patience, savoir sacrifier certaines plantes, avoir une grande biodiversité, pratiquer la méthode éradiquante consistant à éliminer les parties de plantes atteintes… et se demander pourquoi les pucerons sont arrivés là! Plantes fragiles ? Faibles? Mal entretenues? Au mauvais endroit? Les causes sont multiples et les découvrir c’est trouver une partie de la solution.

Jardiner au naturel demande de la patience, de l’humilité, de la réflexion. Rien n’empêche le jardinier bio de travailler son jardin au naturel !

Et rappelez-vous que le jardinage n’est pas une science exacte…

Larve de coccinelle

Larve de coccinelle

larve de coccinelle