Que votre arbre de Noël soit sapin ou épicéa, la reprise des conifères utilisés pour les fêtes de fin d’année est quelque peu hasardeuse.

Certains points de vente proposent des arbres élevés en conteneur. Si vous voulez garnir votre jardin, ces végétaux pourrons être plantés après les fêtes en suivant quelques consignes.

En revanche les sapins et autres épicéas, arrachés et mis en pot juste pour donner un peu de tenu ne ressembleront pas longtemps au Roi des forêts.

Dans tous les cas, avant de procéder à la plantation du sapin de Noël, veillez à lui réserverde l’espace, vous ne pourrez pas le tailler sans occasionner une coupure…dans le contrat de l’esthétique.

Placez le sapin dans un endroit frais (garage) et clair pour qu’il s’habitue à la température extérieure.

Faites un grand trou, après le trop plein de calories et par moins 5°C, c’est un très bon exercice!

Rebouchez une partie du trou. Ce n’est pas du masochisme, l’arbre a besoin de terre meuble pour un bon enracinement.

Plantez votre arbre et tuteurez le si besoin. Attention un conifère possède une bonne prise au vent.

Arrosez-le et buttez le pied pour éviter que les racines de surface gèlent.

A ce moment, si vous voyez les encore aiguilles s’agiter fortement, il y a encore des vapeurs d’alcool : refaites un trou…et dites vous que ça ira mieux demain!

Ah oui, j’oubliais : enlevez les guirlandes avant la plantation.

déco Botanic