C’est quand l’été ?

Y’en a marre de ce temps !  Pluie et froid, même dans le midi et en avril ! réchauffement climatique ? Laissez moi rire. Dérèglement climatique est la détermination appropriée. Et dire que dans quelques jours débutent la lune rousse et ses gelées redoutées par nuit claire, et ce, pendant un mois pour finir en apothéose avec les Saints de glace. Mais entre temps on aura eu le passage des cavaliers du froid. pfff!

C’est tous les ans pareils, avant la mi-mai, tout avancée du printemps peut être suivie par un retour hivernal destructeur. En fait c’est ça le printemps. Ne croyez pas que la douceur est linéaire et ascensionnelle, ce serait trop beau ! Le printemps est une succession de doux, de froid, de redoux, de re-froid, de soleil,  de précipitations; pluie, neige, grêle…D’ailleurs, la seule précipitation interdite est celle du jardinier.

Ces campanules printanières nous rappellent le bleu du ciel d'été

Ces campanules printanières nous rappellent le bleu du ciel d’été

Avril, entre mars et mai

Les giboulées de mars s’éternisent en avril, où l’on ne se découvre pas d’un fil, et en mai tu feras ce qu’il te plait mais pas avant le 15 !

Alors patience pour ôter les voiles d’hivernage, pour sortir les géranium et manger des fraises… Heureux ceux qui ont une serre pour les semis des légumes d’été : tomates, concombre, courgette, aubergine, melon… Semis suivis d’un rempotage en godet et en pot plus gros ensuite, avec un bon terreau et de l’engrais organique. Une fois en terre (alors que sa température sera supérieure à 10 °C!) ces plants vont “décoller”, partir d’un coup et rattraper le temps perdu (pas perdu  pour tous le monde).
Sans serre, vous aurez le loisir de choisir vos plants chez votre fournisseur habituel et/ou préféré. Cela vous évitera peut-être une surproduction de plants ! 🙂

Ah quelle saison ! Que voulez-vous, pour le jardinier, un bon temps est un temps qui ne dure pas, quel qu’il soit…