A l’occasion de la semaine sans pesticide qui dure 10 jours (!), je suis allé voir le documentaire suisse de Markus Imhoof sur grand écran, ” Des abeilles et des hommes “.  Toujours intéressé par ce qui parle de la nature, j’avais quand même un a priori; encore un docu pour faire pleurer dans les chaumières ? Pour se lamenter sur la connerie humaine ?
Et bien pas du tout. Je trouve que ce film est très objectif, il montre l’élevage et la fragilité des abeilles, développe les manipulations humaines tant la production du miel en intensif que la sauvegarde de certaines espèces, dévoile quelques procédés ” étonnants “… Je ne vous en dis pas plus 🙂

Ce film nous emmène en Suisse, Australie, Etats Unis, Brésil, Chine… Les images sont sublimes, les explications claires pour le néophyte que je suis (moins maintenant !).  Pas de catastrophisme culpabilisant mais juste de quoi faire réfléchir à l’avenir des abeilles donc le notre. Rien n’est simple sur cette bonne vieille terre. Le problème est posé, expliqué et des solutions sont envisagées. Voilà ce qu’on demande à un documentaire. A voir absolument surtout si vous avez peur des insectes et de leurs piqûres. Une bonne thérapie, un bon enseignement, débouchant sur une réelle question : comment sauver les abeilles. J’ai ma petite idée… Arrêtons les pesticides dans les jardins et donnons leur à manger et à boire. C’est pas grand chose mais tellement important pour celles qui croiseront votre jardin.