Les pièges des noms des plantes en français

Qu’ils soient français, régionaux, locaux, les noms vernaculaires nous jouent des tours lorsqu’il est question de plantes. Une dénomination est faite pour identifier une plante, et pas une autre en principe. Néanmoins, les pièges sont nombreux. Le noms des plantes, c’est un casse-tête pour les apprenants en horticulture !  Alors voici une liste non exhaustive, qui permettra d’y voir plus clair sur certaines appellations non contrôlées.

Noms français usuels

Noms botaniques (latin)

Acacia (Robinier)Robinia pseudo-acacia
Acacia de ConstantinopleAlbizzia
MimosaAcacia
SensitiveMimosa
Albizzia, Acacia de Constantinople

Albizzia, Acacia de Constantinople

On commence très fort avec ce premier tableau su le nom des plantes. L’arbre qu’on appelle communément un Acacia, dont les fleurs embaument jusqu’à en faire des beignets est en fait un Robinier.

L’Albizzia a aussi des feuilles composées mais plus fines que le Robinier ainsi qu’une floraison bien différente.

Le Mimosa qui fleurit en fin d’hiver dans le sud de la France est lui, un vrai Acacia. Alors que la petite sensitive pudique qui ferme ses feuilles dès qu’on la touche est, elle, un Mimosa.

Vous comprenez les confusions possibles. En voici d’autres.

Noms français usuels

Noms botaniques (latin)

Houx Ilex
Faux houx, petit houx (Fragon) Ruscus aculeatus

Ilex et Ruscus font des boules rouges en hiver, d’où le rapprochement nominal.

Casse-tête des Lauriers

Autre ambiguïté, l’appellation Laurier. Voici quelques sources d’erreurs de compréhension.

Noms français usuels

Noms botaniques (latin)

Laurier roseNerium
Laurier tin (et non Thym !)Viburnum tinus
Laurier sauce (ou noble)Laurus nobilis
Laurier d’AlexandrieDanae racemosa (ou Ruscus aculeatus)
Laurier du PortugalPrunus lusitanica
Laurier cerise (ou amande ou palme)Prunus laurocerasus
Laurier de CalifornieUmbellularia
fleur de laurier rose

fleur de laurier rose

De tous les Viburnum, un seul s’appelle Laurier, les autres sont des Viornes. Deux Lauriers sont des Prunus, lusitanica, de Lusitanie, ancien nom du Portugal,et laurocerassus qui a donné laurier cerise à cause de ses fruits, ou amande à cause de la couleur du feuillage, ou palme de part la forme des feuilles. Laurier noble est la traduction du nom latin, sauce venant de l’utilisation de la feuille en cuisine.

Agrumes n’est pas qui veut !

Noms français usuels

Noms botaniques (latin)

Oranger Citrus sinensis
Oranger trifolioléPoncirus
Oranger des OsagesMaclura pommifera
Oranger du Mexique Choisya
Poncirus et ses fruits

Poncirus et ses fruits

Le Poncirus sert de porte-greffe aux agrumes. L’oranger des Osages porte des fruits ressemblants aux oranges. Quant à l’Oranger du Mexique, c’est l’odeur de ses fleurs qui nous rappelle la fleur d’oranger.

Deux charmants

Noms français usuels

Noms botaniques (latin)

CharmeCarpinus betulus
Charme houblonOstrya

Les feuilles et le bois de l’Ostrya rappellent fortement le Charme commun. Ce sont les fruits qui ont donné l’appellation de houblon. Mais n’allez pas faire de la bière avec !

Le coin des coings

Noms français usuels

Noms botaniques (latin)

Cognassier Cydonia
Cognassier du Japon Chaenomeles

Pour les gelées de coing, c’est Cydonia. Les fruits de Chaenomeles sont immangeables.

Rapprochons-nous des Cyprès

Noms français usuels

Noms botaniques (latin)

Cyprès vert, bleuCupressus
Faux cyprès (ou cyprès nain)Chamaecyparis
Cyprès chauveTaxodium
Cyprès de Leyland Cupressocyparis

Le Taxodium est un conifère caduc, d’où son qualificatif de chauve

Si vous êtes gênés par les Genets

Noms français usuels

Noms botaniques (latin)

Genêt hybrideCytisus
CytiseLaburnum
Genêt Lydia Gesnista lydia
Genêt d’EspagneGenista hispanica
Genêt d’EspagneSpartium junceum
Genista hispanica

Genista hispanica, qu’on pourrait traduire par genêt d’Espagne, à ne pas confondre avec Spartium junceum

Cytisus se traduit en français par Genêt hybride. Le Cytise est un arbre, de son nom scientifique Laburnum. Attention au Genêt d’Espagne, deux genres botaniques différents ! (Donc deux plantes différentes) Genista hispanica porte des épines, et ressemble à un ajonc.

Véronique, Jasmin, Lilas ! Lesquels ?

Si la Véronique est herbacée, c’est une Veronica. Si elle est arbustive, c’est un Hebe !

Jasmin est un Jasminum, sauf le Jasmin étoilé qui est un Rhyncospermum !

Le Lilas est un Syringa (attention de ne pas le confondre avec le Seringat, nom français du Phyladelphus). Le Lilas des Indes ou Lilas d’été est un Lagerstroemia. On appelle aussi Lilas d’été un bel arbre aux fleurs bleues, le Melia.

Les grands arbres

Noms français usuels

Noms botaniques (latin)

Erable planeAcer platanoïdes
Erable sycomoreAcer pseudoplatanus
Platane Platanus acerifolia
Hêtre communFagus
Hêtre de l’AntarctiqueNothofagus
If communTaxus
If à prunesCephalotaxus
Murier blancMorus alba
Murier à papierBroussonetia
Murier des Osages (oranger des Osages)Maclura
Néflier commun (ou d’Allemagne)Mespilus germanica
Néflier du JaponEriobotria japonica
Noyer communJuglans
Noyer d’AmériqueCarya
Olivier d’EuropeOlea europea
Olivier de BohèmeElaeagnus angustifolia
Orme Ulmus
Orme de SibérieUlmus pumila
Faux Orme de SibérieZelkova carpinifolia

Vous avez remarqué que si l’on traduit le nom botanique du Platane, on trouve Platane « à feuille d’Érable » et pour l’Érable sycomore, on a Érable « faux platane ». D’autre part, l’Érable plane lui est qualifié de « ressemblant au Platane ».

Conifères, pins, sapins, épicéa…

En général les Sapins sont des Abies, et Picea a donné en Français Epicéa. Généralités appellent exceptions.

Noms français usuels

Noms botaniques (latin)

Sapin bleuPicea pungens
Sapin de DouglasPseudotsuga
Sapin de l’ArizonaPicea engelmanii
Sapin de SibériePicea omorica
Sapin de l’HimalayaAbies spectabilis
Pin de l’HimalayaPinus griffithii (ou P. wallichiana)
Pin parasolPinus pinea
Sapin parasolSciadopytis verticilata
Sapin de NoëlPicea excelsa
Sapin de Noël (ou S. de Nordmann)Abies nordmanniana

Maintenant, pour le Sapin de Noël, on peut bien choisir le conifère qui nous plaît, du moment qu’il est vert et persistant pour aller avec la chanson…

Jean de La Bruyère y perd son latin

Le nom français Bruyère désigne les Erica, Calluna, et Daboecia

Les Rhododendrons, mais aussi les Azalées sont tous des Rhododendron

Les fleurs ne sont pas de reste

La Marguerite est parfois un Leucanthemum, parfois un Chrysanthemum.

Le désespoir du peintre désigne à la fois, Saxifraga umbrosa, Saxifraga urbium mais aussi heuchera toutes espèces confondues

Au niveau des corbeilles d’argent, c’est aussi le doute. Parle-t-on de Arabis alpina, Cerastium tomentosum ou de l’Iberis sempervirens ? La corbeille d’or est soit Alyssum saxatil soit Sedum acre.

Il y en a sûrement d’autres. Une plante tapissante à fleurs blanches sera soit une corbeille d’argent, soit une corbeille d’or si les fleurs sont jaunes.

De même, les œillets se noient dans cette mer latine. L’œillet est un Dianthus, la fleur des dieux, tandis que l’œillet d’Inde devient Tagetes, ou Lychnis si c’est un œillet de Jupiter…et suivant la plante que l’on désigne, vous avez le choix entre Gypsophylle, Armeria, Agrostemma, Aphyllanthes, et enfin, Petrorhagia.

Conclusion

Les noms des plantes en français sont très souvent sujets à interprétation. Le buisson ardant peut être un Pyracantha ou un Cognassier du Japon. La liste est longue. Lorsque j’ai commencé à  travailler en pépinière (j’avais 18 ans), on m’a demandé de préparer une commande de 50 ATRO. J’ai alors mis dans une brouette 50 Thuya ATROvirens, il fallait comprendre 50 Berberis ATROpururea. Si les diminutifs s’en mêlent, on est perdu ! Par conséquent, lorsqu’on parle de plante, il et préférable de pratiquer la reformulation !

Heureusement que les abeilles n’ont pas besoin de nomenclature ni de taxonomie pour butiner de jolies fleurs. ,