Oh la jolie bébête ! Gris à pois rouges. C’est un petit papillon de nuit, assez commun en Europe, appelé Zygène. Rien à voir avec la dynamo gégène ni le musicien compositeur Zygel (Jean-François). Zygène on vous dit. Zygaena en latin. Celle-ci est la Zygène filipendule, ou Zygène de la spirée. Elle affectionne le Knautia arvensis, la Scabieuse des champs

Sa chenille est toute jaune verdâtre avec deux rangées de points noirs sur les cotés. Vous la trouverez sur les feuilles de trèfle ou de lotier corniculé.

Voici la description de l’imago (l’adulte) qu’en fait Wikipedia (ça vous évitera d’y aller…):

Les ailes antérieures sont noires avec des reflets bleus ou verts. Elles comportent 6 points rouges (parfois jaunes), ce qui lui a valu son nom anglais Six-spot Burnet. Les deux points distaux peuvent fusionner en un seul, d’où le risque de confusion avec la zygène du chèvrefeuille (Zygaena lonicerae, Five-spot Burnet en anglais). Les ailes postérieures sont rouges avec une marge noire. Son envergure est de 3 à 3,8 cm. Les antennes sont terminées en massue comme c’est le cas pour toutes les zygènes.

La jolie bébête a un atout supplémentaire pour éviter de se faire grignoter par le premier prédateur venu. Notre Zygène émet un liquide contenant du cyanure. Ce qui est le cas des autres Zygènes d’ailleurs. Et elles sont nombreuses dans le genre !

C’est promis, je la laisse tranquille et je mangerai autre chose…

Zygène filipendule

Zygène filipendule

Zygène sur Knautia, la scabieuse des champs

Zygène sur Knautia, la scabieuse des champs