Voici ce qui peut paraître comme affligeant surtout venant d’un service technique de ville. Un Forsythia taillé comme un rosier, en janvier à 3 yeux.

Le Forsythia étant un arbuste qui fleurit en fin d’hiver (fin février, mars ) la taille lui a réduit ses rameaux à fleur des 3/4. Les passants apprécieront. Une erreur de ce style, et le candidat au CAP espaces verts est recalé. Ce qui est navrant c’est que les jardins des villes sont des exemples pour la population, tant dans le choix des végétaux et les méthodes culturales. Bon, il faut bien des exceptions pour confirmer les règles…

Je me permets de rappeler à l’internaute qui passerait par ici que le Forsythia se taille après la floraison en supprimant une partie (jusqu’à un tiers) des vielles branches, surtout celles du centre, et que les autres sont réduites de la moitié voire des 2/3. La taille n’est nullement celle du rosier, couramment faite en fin d’hiver et à trois yeux, ce qui est encore a moduler suivant le type et la vigueur du rosier.

Et ben oui, des fois,  l’humeur n’est pas bonne !

 

forsythia

forsythia

forsythia