C’est la saison des plantations. Et peut être avez vous envisagé de planter un arbre. Mais qu’est ce donc un arbre?

… Mais qu’est ce donc un arbre ? Par gentillesse pour vos cerveaux encore un peu endormis en ce matin de froidure, je vais vous donner la véritable définition de l’arbre. Prenez note, branchez vos enregistreurs, attention au scoop : un arbre c’est une espèce végétale qui ne peut se déplacer pour se nourrir, contrairement aux espèces animales. Voilà !

Et pour les puristes, il y en a j’en connais, je rajouterais que l’arbre contint de la lignine, composant du bois, que l’arbre forme un axe, un tronc, une flèche vers le haut, comme le fait si bien le A Majuscule, première lettre de son mot ! (Tree en anglais, le T majuscule représentant le tronc et les branches… ne cherchez pas ça ne marche pas en russe !)

En Celte, la racine « ar » signifie la terre. Armor indique une terre sur la mer, Ardenne c’est la terre des racines profondes, Arménie, c’est la terre des pierres, Arverne la terre des Aulnes.

On peut donc être certain que l’arbre vient de la terre.

En hébreux arbre se dit « ets » et l’os se dit « etsem »Si j’osais je vous dirais que arbre et os ont la même racine

En grec arbre se dit « dendron ». un rhododendron est un arbre qui porte des roses

Et en français arbre vient du latin « arbor » de la racine « arb » qui exprime l’idée de croissance. Arborer signifie dresser comme un arbre.

Les arbres occupent près de 27 % des terres immergées, soit 40 millions de km².

Au temps de la Gaule romaine, les arbres peuplaient 80% du territoire, c’est-à-dire 45 millions d’hectares de forêt. En 1820, la France n’en compte plus que 6 millions d’hectares.

La surface boisée aujourd’hui est d’environ 14 millions d’hectares mais chaque année c’est 17 millions d’hectares de forêt tropicale qui sont détruits.

Ceci pour vous inciter à planter des arbres, dans votre jardin, dans celui de votre voisin, au bord de la route, dans la garrigue, sur la plage, sur votre balcon, dans votre salle à manger, planter des arbres ! C’est le moment !